/
Bon ou mauvais patron : comment s’en rendre compte dès l’entretien ?

Bon ou mauvais patron : comment s’en rendre compte dès l’entretien ?

Vous avez une entrevue avec votre patron éventuel ? Préparez-vous à vous montrer sous votre meilleur jour, mais aussi à analyser votre futur supérieur

Par Alice Forgereau, le 24/06/2021
3 min de lecture
147

Préparer un entretien d’embauche c’est aussi se préparer à l’éventualité de tomber sur un manager toxique ! Le patron dirige, mais rien n’assure qu’il a le bon mode d’emploi.

Voici 6 caractéristiques à observer attentivement pour vous faire une idée plus précise de votre potentiel futur manager. 

Un trait de personnalité dérangeant 

Vous ne pourrez certainement pas détecter un problème de santé mentale après une seule conversation, mais vous aurez la chance d’observer certains traits de personnalité qui peuvent s’avérer problématiques. Votre potentiel employeur et manager a fouillé, fouillé et encore fouillé vos références ? Il est peut-être paranoïaque ! Si les questions deviennent trop personnelles, discriminantes, agressives, voire interdites, vous pouvez tout à fait décider de ne pas répondre, ou même de mettre fin à l’entretien. De la même manière, si votre interlocuteur est dévalorisant et trouve que vous n’êtes pas à la hauteur, exprimez-lui votre désaccord en affirmant votre point de vue. Vous avez des choses à apporter à ce cab, sinon vous ne serez pas là. Sans être arrogant(e), sois fier(e) de ce que vous êtes et savez !

Le choix des mots et le ton de la voix

La manière de parler et le ton utilisé créent une énergie autour d’une personne. Utilisez votre intuition pour déterminer comment cela vous impacte. Si vous n’êtes pas à l’aise, essayez d’identifier ce qui peut causer ce sentiment. Un bon manager s’intéresse à vous en tant que personne. Si votre interlocuteur vous donne l’impression qu’il ne recherche qu’un employé pour satisfaire les fonctions du poste, il ne risque pas de faire preuve de plus d’humanité une fois que vous serez en poste. S’il ne cherche pas à établir un rapport sympathique avec vous ou qu’il ne fait aucune plaisanterie lors de l’entretien, cela peut être mauvais signe.

La manière de parler des autres

Il y a de grandes chances que l’on vous donne quelques anecdotes sur le cab lors de l’entretien. Par exemple, si votre interlocuteur explique une situation de travail, ou décrit un projet et parle des collaborateurs de manière péjorative, il a probablement peu de respect pour ses collègues. Dans ce type de cas de figure, posez directement des questions sur la manière dont il perçoit son rôle au sein de ces projets et du cabinet. N’hésitez pas à lui demander quel est le plus gros problème de la structure actuellement et quelles en sont les causes. S’il rejette la faute sur les autres, ce manager est vraisemblablement un mauvais patron qui ne prend pas ses responsabilités.

Son enthousiasme

Prêtez attention à la manière dont vous vous sentez en sa présence. Êtes-vous enthousiaste à l’idée de travailler pour cette personne ? Si ce n’est pas le cas, et que vous sentez que ce manager déteste son travail, ne perdez pas de temps avec cette entreprise. Il y a de grandes chances pour que l’équipe ne s’implique pas et qu’elle soit démotivée par une mauvaise gestion. Pour en avoir le coeur net, posez des questions sur le renouvellement du personnel si vous suspectez que la structure souffre particulièrement du turnover. Si votre entretien se déroule en physique, regardez comment le manager interagit avec les collaborateurs du cab et comment ces derniers se comportent en sa présence. Si tout le monde est silencieux et mal à l’aise dans les bureaux, et que les collaborateurs évitent de regarder le manager dans les yeux, c’est mauvais signe.

 

Lire aussi : 

 

Une attitude amicale

Cela peut paraitre surprenant, mais si votre interlocuteur est extrêmement amical lors de votre entretien, cela pourrait être de mauvais augure. Si c’est trop beau pour être vrai, alors ce n’est probablement pas vrai. Un manager peut essayer de faire bonne impression pour compenser le malaise des employés dans l’entreprise. Ayez confiance en votre intuition et recherchez l’authenticité. Ne tombez pas dans le piège qui vous est tendu et continuez vos recherche d’emploi.

Le langage corporel

Soyez très attentif à la gestuelle de votre interlocuteur. En effet, la manière de se déplacer, de s’asseoir et de se tenir en disent long :

  • si votre manager reste penché en arrière et ne vous regarde pas dans les yeux c’est qu’il n’est pas engagé dans la conversation et ce qui est un manque de respect evident. Cette attitude révèle aussi le peu d’intérêt qu’il peut apporter à ses collaborateurs et qu’il ne reconnaît sans doute pas leurs succès non plus. 
  • s’il bouge beaucoup et regarde sa montre, il manque de confiance en lui. Un patron sans confiance en soi peut se sentir menacé par votre présence et vous empêchera de progresser au sein de l’entreprise.
  • s’il vous montre du doigt, vous regarde de haut et se penche en avant, cela peut être une manière de vous faire peur ou de tester vos limites. Un mauvais patron utilise la peur pour diriger ses collaborateurs, ce qui empêche les personnes brillantes d’avancer.

L’analyse corporelle permet d’obtenir de précieux indices, révélateurs de la personnalité et de l’état d’esprit de votre interlocuteur. Et pour cause, le langage corporel est inconscient et difficilement contrôlable.

L'entretien d'embauche est l'occasion de briller aux yeux de votre employeur mais assurez vous aussi que le cabinet que vous souhaitez rejoindre soit dirigé par un manager ouvert et collaboratif. 

Auteur(e) :
Alice Forgereau
Responsable communication chez HappyCab x VDC
Profil LinkedIn
Vous avez aimé cet article ou vous l’avez trouvé utile ?
Dîtes-le en un click !
Tu veux le partager ?
0 offres d'emploi disponibles actuellementMontrez-les moi !
Il y a forcément un HappyCab près de chez toi
T'habites où ?
Votre entreprise ou votre cabinet est cool ?
Faites-le savoir !
Inscrivez-vous 
gratuitement sur HappyCab et gagnez dés maintenant en visibilité et en attractivité aux yeux de la plus grande communauté de comptables de France (VDC et ses 120K abonnés) et postez tout de suite vos offres d'emploi en illimité et gratuitement !
Ne ratez aucune HappyNews !Recevez chaque semaine par mail des infos, des astuces et des tutos sur la marque employeur, le management, la qualité de vie au travail ou encore le recrutement en vous inscrivant à notre Happy Newsletter !
Ils recrutent sur HappyCab :
Découvrez-en plus sur votre future team
0 HappyCabs à découvrir
Un HappyCab proche de chez vous ça vous tente ?
Recherchez dès maintenant les cabinets et les entreprises proches de chez vous qui recrutent sur HappyCab
Rechercher
NewsletterNews, bien-être au travail, lifestyle, astuces, tutos, interviews… bref, de la bonne lecture directement dans votre boite mail