/
Marque employeur : comment optimiser l’expérience collaborateur ?

Marque employeur : comment optimiser l’expérience collaborateur ?

Sur les réseaux sociaux, forums ou plateformes d’échange, les salariés en poste sont aujourd’hui les ambassadeurs les plus crédibles de l’entreprise. Dans ce cadre, offrir la meilleure expérience salarié possible constitue le moyen le plus efficace de déployer, consolider et nourrir la marque employeur d’une organisation

Par Alice Forgereau, le 21/05/2021
112

L’expérience salarié désigne l’ensemble des interactions vécues par le collaborateur de son recrutement jusqu’à la séparation. Concrètement, il est possible d’agir sur de nombreux leviers pour optimiser l’expérience salarié : l’organisation du travail, le management, l’équipement digital dédié aux salariés, les éléments liés à la QVT (qualité de vie au travail), le design des locaux, etc.

Mais intéressons-nous de plus près à trois d’entre eux 👇 :

#1 - Le digital 

Le digital est un domaine qu’il est devenu impossible d’ignorer quand on parle d’expérience collaborateurs. En tant que manager, votre rôle est très important car vous devez prendre en considération les diverses générations qui composent les membres de vos équipes au cab. En effet, pour que chaque génération se sente concernée et considérée, la qualité des outils collaboratifs (le SIRH, l’intranet, le réseau social d’entreprise) et de toutes les applications utilisées par les collaborateurs doivent contribuer à rendre ses interactions professionnelles plus faciles, plus agréables, plus fluides. Ces outils sont particulièrement importants dans la perception de l’expérience collaborateurs pour deux raisons :

  • ils reflètent la modernité du cab et son goût pour la modernité
  • le niveau de digitalisation dont bénéficient les salariés traduit une approche de la fonction RH selon laquelle les collaborateurs sont traités comme les clients internes de la DRH, clients qu’il convient de satisfaire en leur offrant les meilleures conditions de travail possible.

Ces pratiques favorisent le lien en interne, évitent les tensions, et permettent à chacun de s’exprimer et de contribuer à l’évolution de la structure. Ces divers équipements contribuent à générer un sentiment de fierté chez les collaborateurs, et renforcent indéniablement le sentiment d’appartenance à l’entreprise.

 

#2 - Les nouveaux modes de travail 

Alors que nous vivons peut-être l'une des pires crise sanitaire et économique jamais connue, les cabinets d'expertise comptable doivent plus que jamais s'orienter vers la transformation digitale. La révolution digitale en cours exerce une influence forte sur les attentes des collaborateurs en termes de modes de travail, tout en donnant les moyens de satisfaire celles-ci. Le télétravail en est la meilleure illustration. 

Outre les avantages en termes de productivité et de gain de temps qu’il procure au cab, le télétravail répond aux attentes des collaborateurs souhaitant, par exemple, éviter des transports chronophages et gérer ainsi plus commodément certaines contraintes personnelles. Une fois résolus les problèmes de sécurisation des données inhérents au travail à distance, ce mode de fonctionnement pose cependant de nombreuses questions relatifs aux méthodes de management, à l’équilibre vie pro et vie privée, ou encore le sentiment d’appartenance à une structure (ce précieux atout pour faire rayonner la marque employeur vers l’extérieur). Autant de points méritant une réflexion approfondie, car une expérience collaborateur optimisée doit consolider la marque employeur, et non risquer de la desservir.

 

#3 - La qualité de vie au travail 

De nombreuses études le montrent, la qualité de vie au travail (ou QVT) est l’un des grands enjeux de l’entreprise de demain. Elle s’imbrique étroitement avec l’expérience collaborateur. En effet, la QVT peut se définir comme la perception qu’ont les collaborateurs d’un ensemble d’éléments : l’impact de leur activité sur leur santé, l’égalité de traitement entre collaborateurs, la reconnaissance… Cependant, le bien-être au travail ne peut se limiter à la prévention de la pénibilité ou des risques d’accident du travail. De fait, les cadres sont moins concernés par ces derniers mais sont soumis à des RPS (risques psycho-sociaux) réels, liés par exemple à un taux de stress trop élevé. La mise en place d’une politique d’amélioration de la QVT sérieuse et continue est indispensable au bien être des collaborateurs et donc de votre structure. En effet, une politique de QVT efficiente réduit les coûts liés à l’absentéisme, renforce l’engagement et la productivité des collaborateurs et par conséquent améliorer leur performance globale. Une démarche QVT va aussi créer chez les collaborateurs un état d’esprit positif vis-à-vis de leur employeur. Enfin, ils se trouvent ainsi dans des dispositions optimales pour devenir des ambassadeurs de choix de la marque employeur du cab vis-à-vis de potentiels candidats.

Si l’expérience collaborateur n’est pas encore prise au sérieux par toutes les entreprises, les avantages qu’elle offre tant pour le collaborateur que pour l’employeur sont indéniables.

Alice Forgereau
Responsable communication chez HappyCab x VDC
Profil LinkedIn
Marque employeur
Management
Comptabilité
Expérience collaborateur