/
Que faire si j’ai fait une bourde au cab ?

Que faire si j’ai fait une bourde au cab ?

Vous venez de vous apercevoir que vous avez commis une erreur et c'est la panique à bord ! Calmez-vous, comme le dit le proverbe, à chaque problème sa solution

Par Alice Forgereau, le 15/07/2021
3 min de lecture
195

Des erreurs, on en commet tous, collaborateurs comme managers. Un mail parti trop tôt, un dossier rendu trop tard ou une parole sortie trop vite, les petites maladresses comme les grosses boulettes émaillent les journées au bureau. Certes, il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne font pas de bêtise mais face à la boulette que vous venez de commettre, vous êtes perdu(e) et ne savez plus comment réagir. 

Comment surmonter cette épreuve parfois difficile ? 

Voici quelques conseils pour réagir comme une personne responsable dans ce genre de situations :

Assumez

Faute avouée à moitié pardonnée ? En effet, quelle que soit l’erreur commise ne vous retranchez pas derrière d’improbables excuses ou, pire, ne tentez pas de la dissimuler : assumez. Donnez une brève explication, mais sans vous cacher derrière une justification, surtout si vos collègues du cab sont directement concernés et pourraient voir leur travail en souffrir. Prendre ses responsabilités et assumer simplement sa faute, c’est faire preuve d’un comportement avisé et réfléchi, et ces qualités comportementales, ou soft skills, font aujourd’hui toute la différence en entreprise.

Osez avouer que vous ne maîtrisez pas le sujet

Oser avouer qu'on n'y arrive pas n'est en aucun cas une marque de faiblesse. Cela montre au contraire votre bonne volonté et votre détermination à réussir. Avant de réitérer votre erreur ou de vous planter en beauté, acceptez l'idée que vous n'êtes peut-être pas la/le plus à même pour le moment d'accomplir cette tâche seul(e).  Peut-être qu'un peu d'aide de la part de quelqu'un qui s'y connaît plus que vous ne serait pas inutile. Non seulement cela vous évitera de reproduire votre erreur à l'identique, mais en plus cela prouvera à votre boss que vous apprenez de vos échecs.

Soyez proactif-ve

Si vous vous êtes trompé(e), c'est peut-être que quelque chose n'a pas fonctionné avec votre manière de travailler. N'attendez pas que les réponses viennent à vous toutes seules, cherchez-les vous-même. Reprenez point par point les étapes qui ont conduit à votre maladresse et analysez le moment où vous avez pris la mauvaise direction. En agissant ainsi, vous allez montrer à vos supérieurs que vous avez travaillé et que vous vous engagez à réparer vos erreurs.

Mettez des mesures concrètes en oeuvre

Une fois que vous avez identifié le "pourquoi" de votre erreur, dites aux autres ce que vous faites en ce moment même pour corriger l’erreur en précisant ce qui peut être corrigé et ce qui ne peut pas l’être. Ne cherchez pas pendant des heures un moyen mémo-technique de vous en souvenir. Parfois, un bon vieux post-it collé au bord de votre écran d'ordinateur peut faire des miracles. 

Concentrez-vous sur votre job

Le risque, quand on commet une erreur, c'est de totalement se focaliser sur celle-ci au risque d'oublier les autres tâches et missions que l'on vous a confiées. Certes, comprendre pourquoi vous vous êtes plantée est important, mais il ne faut pas sacrifier d'autres aspects de votre travail, au risque de faire des bourdes ailleurs. Ainsi, inutile non plus de se confondre en excuses, cela affaiblit votre crédibilité et la confiance en soi qu’on essaie d’afficher malgré les circonstances. Même chose pour l’expression de sa gratitude : inutile d’y aller avec une profusion de remerciements. Ce qui est fait est fait, et on doit tourner la page, encore plus quand il n’y a pas de réparation possible. 

Ne vous laissez pas abattre

Dernier point, qui est sans doute l'un des plus importants : ne vous minez pas à cause de votre erreur ! Même si l’image que nous projetons en prend un coup, il ne faut pas s’identifier à son erreur. Assumez-la sans pour autant vous auto-flageller et faites-en un sujet de discussion avec vos collègues les plus proches. N'ayez pas peur d'en plaisanter et de la tourner en dérision pour dédramatiser et glaner ici et là des idées et des suggestions pour que cela ne se reproduise plus.

Quoi qu’il en soit, l'important est de bien réagir et d’essayer d’en tirer une leçon, pour vous, mais aussi pour les autres. Ainsi, chaque erreur devrait être accueillie avec bienveillance et perçue comme une opportunité de s’améliorer.

Auteur(e) :
Alice Forgereau
Responsable communication chez HappyCab x VDC
Profil LinkedIn
Vous avez aimé cet article ou vous l’avez trouvé utile ?
Dîtes-le en un click !
Tu veux le partager ?
0 offres d'emploi disponibles actuellementMontrez-les moi !
Il y a forcément un HappyCab près de chez toi
T'habites où ?
Votre entreprise ou votre cabinet est cool ?
Faites-le savoir !
Inscrivez-vous 
gratuitement sur HappyCab et gagnez dés maintenant en visibilité et en attractivité aux yeux de la plus grande communauté de comptables de France (VDC et ses 120K abonnés) et postez tout de suite vos offres d'emploi en illimité et gratuitement !
Ne ratez aucune HappyNews !Recevez chaque semaine par mail des infos, des astuces et des tutos sur la marque employeur, le management, la qualité de vie au travail ou encore le recrutement en vous inscrivant à notre Happy Newsletter !
Ils recrutent sur HappyCab :
Découvrez-en plus sur votre future team
0 HappyCabs à découvrir
Un HappyCab proche de chez vous ça vous tente ?
Recherchez dès maintenant les cabinets et les entreprises proches de chez vous qui recrutent sur HappyCab
Rechercher
NewsletterNews, bien-être au travail, lifestyle, astuces, tutos, interviews… bref, de la bonne lecture directement dans votre boite mail