/
Experts-comptables, qu’est-ce qui vous attend en 2021 ?

Experts-comptables, qu’est-ce qui vous attend en 2021 ?

Comme dans bien d’autres domaines, le secteur de l'expertise comptable a été bouleversé par la crise de la Covid 19.

Par Alice Forgereau, le 09/02/2021
3 min de lecture
188

Entre confinement et déconfinement, les experts-comptables ont su rester proches de leurs clients. Cependant la crise sanitaire à bouleverser leurs méthodes de travail habituelles et accélérer une transformation numérique déjà amorcée.

Voici les 6 tendances inéluctables de l'évolution de la profession comptable pour l'année 2021.  

 


1 - La généralisation du télétravail

La crise sanitaire a accéléré le recours au travail à distance, notamment par le moyen des visioconférences ou des messageries collaboratives.

 

« Les experts-comptables, comme la plupart des dirigeants d’entreprises, vont donc devoir mener une réflexion autour de l’organisation de leur cabinet. »

 

Car les tâches des collaborateurs sont diverses : certaines d’entre elles impliquent le déplacement de l’expert-comptable (rendez-vous physique dans les locaux du chef d’entreprise, réflexion en mode collaboratif pour avancer sur un projet par exemple), tandis que d’autres se prêtent plus au télétravail (tâches qui nécessitent beaucoup de concentration et peu d’interactions avec les autres membres du cabinet). Cependant, un management par objectif semble au contraire beaucoup plus adapté à ce nouveau mode d’organisation. 

 


 

2 - La transformation de la relation avec les clients 

 

Le télétravail a largement contribué à la digitalisation de la relation-client. Pour répondre à ce nouveau mode de communication, la mise en place d’outils collaboratifs semble être également une tendance de fond.

En effet, dans le secteur de l’expertise comptable comme ailleurs:

 

« Les entreprises expriment une demande croissante d’instantanéité. »

 

Ainsi, l’enjeu des mois à venir est donc de conserver ce lien particulier dans le temps. Cependant la numérisation de la relation-client s’achemine progressivement car fin 2020, seuls 47% des dirigeants utilisaient de tels outils pour échanger avec leur expert-comptable.

 


 

3 - Le recours toujours plus massif à l’intelligence artificielle et aux algorithmes

 

2021 permettra de faire le tri entre les entreprises qui ont réellement investi dans ce domaine, et celles qui n’ont fait que reprendre les buzzwords du moment. 

 

« Pour éviter aux cabinets de rester sur le carreau, ceux-ci devront probablement investir plus massivement dans la recherche et le développement, ou a minima réaliser une veille technologique sur ce type de sujets. » 

 

En effet, le risque pour les cabinets d’expertise comptable est de rester simple spectateur de ce mouvement. Cependant, l’IA n’est pas la seule technologie pouvant faciliter le travail des experts-comptables. Des algorithmes plus classiques travaillent en ce moment même sur des données très structurées produites par la profession, comme le fichier des écritures comptables ou la DSN. Ce que l’on peut dire avec certitude, c’est que l’intelligence artificielle et les algorithmes vont continuer à entraîner de profonds bouleversements dans la profession.

 


 

4 - La montée en puissance de la facturation électronique

 

C’est désormais inscrit dans la loi :

 

« La généralisation de la facturation électronique interviendra entre 2023 et 2025. »

 

Les bouleversements qui en découlent sont nombreux pour les entreprises et cabinets comptables :

  • Entreprises : s’adapter pour transmettre des informations de facturation (e-invoicing), mais aussi des données connexes, actuellement absentes des factures (e-reporting), tant à des plateformes privées qu’à l’administration. 
  • Cabinets : la fin de la saisie comptable (telle qu’on la connaît), le pré-remplissage des déclarations de TVA par l’administration fiscale. 

Les éditeurs de la profession vont également devoir s’adapter à cette révolution annoncée. En effet, si la facture électronique signifie la fin du papier et de la reconnaissance automatique, elle va nécessairement être source de nouveaux services. 

 


5 - Le basculement progressif de la valeur ajoutée, de la tenue comptable vers d’autres missions 

 

On distingue généralement deux grands domaines complémentaires : 

  • les missions d’accompagnement, récurrentes et à faible technicité (mission de recouvrement amiable, gestion administrative, tableaux de bord, etc.) ;
  • les missions de conseils, plus exceptionnelles, mais à forte valeur ajoutée (gestion de patrimoine, transmission d’entreprises, etc.).  

Si les missions de conseil sont évidemment les plus rentables, leur caractère exceptionnel ne permet pas de les envisager comme substitution à la mission de présentation des comptes annuels. Les cabinets doivent donc réfléchir à leur offre de services, en proposant des missions récurrentes. Elles garantiront un revenu certes moins important, mais beaucoup plus régulier. 

 


6 - L’exploitation des données produites par la profession

 

Sur ce sujet comme sur bien d’autres, la profession peut réfléchir à l’exploitation qu’elle souhaite faire des données qui sont et seront les siennes, en partenariat ou non avec les éditeurs du marché. 

Au sein des cabinets, l’exploitation des données soulève de multitudes questionnements : comment fiabiliser les données provenant de différentes sources (facturation, banques, client, etc.) ? Comment les interpréter ? De quelle façon les restituer au client ? Avec quels services et selon quel modèle économique ?

Pour mener une réflexion profonde autour des compétences qui seront indispensables dans les années à venir, les experts-comptables disposent de peu de temps pour repenser leurs modes de production, leurs offres de services.

 


Avec la crise de la Covid 19 les entreprises se sont transformées à vitesse grand V. Selon la formule d'un rapporteur du forum économique mondiale, « ce qui était considéré comme l’avenir du travail est déjà arrivé ». Si les experts-comptables ne sont pas en retard, ils doivent placer au centre de leur réflexion ces tendances de fond afin d'anticiper au mieux l'avenir. 

Auteur(e) :
Alice Forgereau
Responsable communication chez HappyCab x VDC
Profil LinkedIn
Vous avez aimé cet article ou vous l’avez trouvé utile ?
Dîtes-le en un click !
Tu veux le partager ?
Expert-
Tendances 2021
Comptabilité
0 offres d'emploi disponibles actuellementMontrez-les moi !
Il y a forcément un HappyCab près de chez toi
T'habites où ?
Votre entreprise ou votre cabinet est cool ?
Faites-le savoir !
Inscrivez-vous 
gratuitement sur HappyCab et gagnez dés maintenant en visibilité et en attractivité aux yeux de la plus grande communauté de comptables de France (VDC et ses 120K abonnés) et postez tout de suite vos offres d'emploi en illimité et gratuitement !
Ne ratez aucune HappyNews !Recevez chaque semaine par mail des infos, des astuces et des tutos sur la marque employeur, le management, la qualité de vie au travail ou encore le recrutement en vous inscrivant à notre Happy Newsletter !
Ils recrutent sur HappyCab :
Découvrez-en plus sur votre future team
0 HappyCabs à découvrir
Un HappyCab proche de chez vous ça vous tente ?
Recherchez dès maintenant les cabinets et les entreprises proches de chez vous qui recrutent sur HappyCab
Rechercher
NewsletterNews, bien-être au travail, lifestyle, astuces, tutos, interviews… bref, de la bonne lecture directement dans votre boite mail