/
Gaming au cab : pourquoi se prêter au jeu ?

Gaming au cab : pourquoi se prêter au jeu ?

Intégrer des mécanismes de jeu dans le quotidien d’une entreprise pour motiver ses collaborateurs se révélé être très efficace !

Par Alice Forgereau, le 12/05/2021
118

La gamification (parfois appelée ludification) consiste à appliquer des mécanismes ludiques à un process, une situation qui à l’origine ne s’y prête pas afin d’atteindre des objectifs précis. Avec des concepts tels que les énigmes, les quêtes, ou encore la validation de niveaux, les collaborateurs sont motivés à ne rien lâcher et à s’impliquer au maximum. Ainsi, intégrer des mécanismes de jeu au cab peut se révéler être un véritable atout. 

Appliquer la gamification au cab : 4 avantages essentiels 
  • Dynamiser l’image de la formation professionnelle :

Quand la formation devient interactive, l’apprenant est interpellé (voire même parfois réveillé) : on lui demande de participer. Qui plus est, cela lui permet d’avoir conscience de ses progrès et d’avoir un sentiment d'accomplissement grâce aux différents grades à valider et aux challenges à remporter contre les autres apprenants. La gamification permet de s’assurer du suivi de la formation et surtout de sa compréhension. Le formateur peut avoir un retour direct de son impact sur les collaborateurs et donc l’affiner pour l’adapter aux besoins éventuels.

  • Fidéliser les collaborateurs :

Ce n’est pas un secret : plus on est motivé, plus on est productif à son poste de travail. Utiliser des dynamiques de jeu pour augmenter les compétences des collaborateurs provoque une augmentation de la productivité par la création d’un climat détendu et de collaboration propice à la fidélisation des collaborateurs. 

  • Attirer des candidats et accueillir comme il se doit les talents :

C'est un procédé encore récent, novateur, qui peut facilement intriguer et attirer de nouveaux visiteurs sur votre site carrière. La notion de "jeu", si elle est bien assimilée par la cible, rend les contenus informationnels plus attractifs et plus facilement accessibles. La gamification peut également être utilisé pour mieux réussir l’onboarding digital d'un nouveau collaborateur qui, poussé par le désir de faire ses preuves, fera tout pour être vainqueur et gagner les défis. 

  • Booster la marque employeur :

Les possibilités de la gamification sont très vastes et incluent également la possibilité de travailler l’image du cabinet. En effet, les programmes gamifiés interviennent comme outil de communication interne pour séduire les possibles candidats qui veulent intégrer la structure, mais aussi pour renforcer le rôle des membres déjà en poste.

3 exemples de gamification au top pour le cab 
  • Habitica : rendre fun des tâches rébarbatives

Habitica est une application de to-do list qui se présente sous la forme d’un jeu de rôle. Elle permet de rendre amusant l’accomplissement de tâches rébarbatives.

Habitica propose de faire progresser un avatar (niveaux, équipements, montures, etc.) lorsque nous réalisons les tâches de notre to-do list. L’aspect social est très présent avec la possibilité de rejoindre une guilde et des quêtes réservées aux groupes de joueurs. 

La version mobile de Habitica a été développée après une campagne de financement participative réussie (164 % de l’objectif, soit 41 000 $). 

L’application est très appréciée des utilisateurs (4,3 étoiles sur 5 – pour 10 000 votes) et compte plus de 100 000 utilisateurs.

  • Pacific : serious game de leadership

Gamelearn a présenté à la fin octobre le premier jeu vidéo sur la gestion des équipes, le simulateur de leadership Pacific. Dans ce serious game, les utilisateurs se mettent dans la peau du leader du groupe, une équipe de coopérants restés bloqués sur une île alors qu’ils étaient en route vers une mission humanitaire, et qui devront construire une montgolfière pour s’échapper.Dans Pacific, il faut prendre des décisions pour vaincre les difficultés liées à l’isolement et aux dangers de la nature. 

Au fur et à mesure que l’on gagne des points de leadership et que l’on consomme des points d’énergie, il est possible de vaincre les difficultés tout en apprenant à développer des compétences de leadership, l’une des « soft skills » les plus recherchées par les entreprises du monde entier.

  • Le jeu de plateforme : découvrir des îles pour sensibiliser au RSE

Mario Bros, vous connaissez ? Une carte à explorer dans un certain ordre, un méchant à combattre à la fin de chaque niveau. L’objectif ici est de transporter vos apprenants vers un environnement ludique en répétant les codes de jeux célèbres. Imaginez que les différentes îles de ce monde à explorer soient les objectifs pédagogiques de votre parcours. A la fin de chaque partie, de chaque objectif, on doit défier un méchant : répondre à un quiz. Ce jeu peut tout à fait s’envisager dans une démarche RSE ! 

Dans ces situations de gamification, le jeu n’est jamais une fin soi : il a pour objectif de pousser les collaborateurs du cab à se sentir impliqués et à atteindre des objectifs précis. 

Alice Forgereau
Responsable communication chez HappyCab x VDC
Profil LinkedIn