/
Le « non verbal » : comment l’utiliser pour mieux communiquer au cab ?

Le « non verbal » : comment l’utiliser pour mieux communiquer au cab ?

La communication non verbale a une grande influence sur nos relations avec autrui. Si nos paroles ont un impact certain, notre gestuelle, notre attitude, notre regard en disent bien plus que les mots

Par Alice Forgereau, le 28/06/2021
113

L’intonation de votre voix ainsi que la façon dont vous faites vos mouvements, sont de forts indicateurs de ce que vous ressentez intérieurement et de vos intentions réelles. En effet, que vous soyez en entretien d’embauche, entrain de mener une réunion ou encore en pleine réflexion pour un travail collaboratif, la position que vous choisissez face à votre interlocuteur influence également votre rapport avec lui.

Ainsi, prêtez attention à ces 5 composantes incontournables pour adopter une communication non verbale positive😉✅

1 - La voix : 45% de votre communication

Prêtez attention au timbre, au volume et à l’intonation de votre voix. Nous n’avons pas besoin de voir une personne pour savoir si cette dernière est plutôt nerveuse ou au contraire détendue. Vous le savez, vos émotions sont perceptibles, même au téléphone. Que vous ressentiez de la nervosité, de l’enthousiasme ou de la colère, gérez votre voix et votre intonation pour ne laisser filtrer que ce qui peut vous servir. En effet, nous sommes tous capables de dire si une personne au téléphone sourit (pensez-y lors de vos échanges !). De la même manière, surveillez le débit de votre voix car en en situation de stress, il est courant de parler - beaucoup - trop vite ce qui trahit une certaine nervosité de votre part. 

Enfin, le ton de votre voix, mélodie de votre discours, fera toute la différence. Il est donc important de moduler votre voix afin de capter l’attention de votre interlocuteur, en insistant, par exemple, sur les mots clés de votre CV lors d’un entretien. 

2 - La présentation : quand l’habit fait le moine 

Si l'on a coutume de dire que l'habit ne fait pas le moine, il n'en demeure pas moins que votre présentation générale est un élément véhiculant de nombreux messages quant à votre personnalité. Ainsi, une apparence négligée a toutes les chances de vous porter préjudice. Au travers des couleurs que vous portez, votre état d’esprit et votre personnalité se révèlent également. Pour un entretien d’embauche, privilégiez des couleurs traditionnelles et sobres comme le noir, le bleu, le gris et le brun. Ces couleurs sont plus sûres pour une première rencontre professionnelle. Adoptez des couleurs plus créatives ultérieurement, une fois que vous aurez cerné l’esprit du cab. 

3 - La posture et le gestuelle : vos émotions à visage découvert 

Un dos droit, des pieds bien ancrés dans le sol, des mains contrôlées et un regard non fuyant sont autant d’éléments évoquant confiance en soi, solidité et force. A contrario un dos courbé vers l’avant, un regard fuyant et des mains en constant mouvement tendent à marquer une impression de malaise et de manque de confiance en soi. 

Votre gestuelle en dit également long sur votre état immédiat. En effet, l’ampleur et la fréquence de vos mouvements donnent des indications quant à votre état général : détendu, anxieux, chaleureux, hostile, menaçant, ouvert, fermé. Chacun de vos gestes est inconsciemment enregistré puis interprété par votre interlocuteur. Généralement, avouer sa nervosité et plaisanter est souvent un moyen de vous détendre mais aussi d’établir un lien de proximité et de confiance avec votre/vos interlocuteur(s). 

 

4 - Les expressions faciales et le regard

Les expressions faciales à ne pas confondre avec les micro-expressions, dont l’interprétation nécessite une connaissance élargie et un entrainement certain, sont des mouvements repérables de tous. En effet, il s’agit d’un sourcil qui se lève, d’un coin de la bouche qui frétille, d’un front qui se plisse ou encore des lèvres qui se crispent alors que vous ne leur avez rien demandé ! Ce sont nos muscles qui actionnent un mouvement de manière totalement involontaire. Ces manifestations, qui se déclenchent souvent spontanément complètent la communication non verbale de votre regard. Un contact visuel suffit parfois à donner la réponse à une question. Appuyé, fixe, distrait, fuyant, votre regard envoiedifférentes informations : domination, manipulation, fuite, anxiété, agacement, ennui, colère, chaleur, bienveillance. Peu importe la situation que vous affrontez au cab, préférez toujours un regard franc et non fuyant.

 

5 - L’espace 

Lors d’un échange, la façon dont vous allez occuper l’espace détermine votre position par rapport à votre interlocuteur. Occuper tout l’espace disponible et réduire ainsi la distance avec votre interlocuteur envoie forcément une information de domination. A l’inverse, vous reculer au maximum pour presque vous effacer va renvoyer un sentiment d’incertitude, de manque de confiance en vous. Donc comme avec tout, mieux vaut trouver le juste équilibre, et ajuster la distance à votre discours, faisant tantôt preuve de domination (distance réduite), tantôt de recul (prise de distance accentuée). Cette occupation de l’espace accentuera les messages passés et jouera en faveur de votre force de persuasion que vous soyez face à un recruteur ou des collaborateurs du cab. 

Il est indispensable de bien maîtriser les outils de la communication non verbale. Cette dernière peut bien souvent permettre de se montrer sous son meilleur jour ou de trouver chez son interlocuteur des traits comportementaux qui ne sont pas exprimés par la parole.

Alice Forgereau
Responsable communication chez HappyCab x VDC
Profil LinkedIn