/
RSE : ce qu’il faut savoir avant de l’adopter au cab

RSE : ce qu’il faut savoir avant de l’adopter au cab

Intégrée à la stratégie globale, la RSE augmente la performance de l’entreprise et celle des collaborateurs

Par Alice Forgereau, le 15/04/2021
2 min de lecture
63

L’idée que les entreprises doivent faire de la Responsabilité Sociétale des Entreprises, doivent être responsables, prend ses racines dans les travaux de certains managers américains dans les années 1950. Leur idée ? Si les entreprises ne se concentrent plus uniquement sur leurs profits mais aussi sur l’impact qu’elles ont sur la société, elles en tireront bénéfice. 

Depuis 2019, la RSE est devenue une obligation légale avec l’adoption de la loi Pacte : « toutes les entreprises françaises sans exception, doivent "prendre en considération" les enjeux environnementaux et sociaux dans la gestion de leurs activités » et concerne tous les types d’entreprise. 

Alors que vous soyez un géant de la compta ou une petite structure, lancez-vous à l’eau ! 👌

Définition de la RSE par la Commission et l’Union Européenne

La Commission Européenne, dans sa 3ème Communication sur la RSE (2011) définit la RSE comme :

 « La responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société. »

En 2001, l’UE a publié en 2001 un Livre Vert de la Responsabilité Sociale des Entreprises. Elle y donnait alors la définition suivante 

« L’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes.»

Afin de s’acquitter pleinement de leur responsabilité sociale doivent avoir engagé en amont, en collaboration étroite avec leurs parties prenantes, un processus comprenant les préoccupations sociales, environnementales, éthique, de droits de l’homme et de consommateurs dans leurs activités commerciales et leur stratégie de base. 

Ce processus vise à :

- optimiser la création d’une communauté de valeurs pour leurs proprié- taires/actionnaires, ainsi que pour les autres parties prenantes et l’ensemble de la société

- recenser, prévenir et atténuer les effets négatifs potentiels que les entre- prises peuvent exercer

 

Lire aussi : 

 
3 types d’impacts

Si vous envisagez de pratiquer la RSE au cab, vos actions s’inscriront dans trois catégories : l’environnement, la société et la culture. Bien sûr, une entreprise qui pratique la RSE va chercher à avoir un impact positif sur l’environnement et la société tout en étant économiquement viable. 

Afin de préciser les types d’actions envisageables en RSE voici quelques exemples par catégories :

1) RSE et environnement :

  • Mettre en place un programme de réduction des déchets papier
  • Mettre en place le recyclage
  • Favoriser les transports non-polluants en développant un plan de déplacement

2) RSE et enjeux sociaux :

  • Participer à des programmes humanitaires (financièrement ou du point de vu logistique)
  • Participer à des programmes d’inclusion sociale au niveau local
  • Mettre en place des programmes de prévention/santé sur la question du bien être au travail

3) RSE, mécénat et culture :

  • Faire du mécénat culturel, soutenir des musées ou des expositions
  • Soutenir des associations artistiques ou sportives
  • Soutenir des programmes éducatifs liés aux activités culturelles

Adopter une démarche RSE concrète et transparente permet à l'entreprise de se différencier de ses concurrents. 

 
Les enjeux de la RSE pour votre structure

Les enjeux pour l'entreprise de se pencher sur sa RSE sont nombreux. En voici un court florilèges qui ne manqueront pas d’être effectifs pour le secteur de la comptabilité :

  • motiver et fidéliser ses collaborateurs ;
  • booster sa marque employeur
  • augmenter sa performance globale ;
  • s'engager pour l'égalité et la non-discrimination des collaborateurs ;
  • respecter les droits humains ;
  • etc.

La démarche RSE au-delà des valeurs et du sens apporté, est également un gage de prise en compte des collaborateurs et de bien–être au travail. L’ensemble de ces éléments en font une réelle source d’attractivité des talents et facilite leur recrutement et leur fidélisation.

Aujourd’hui la RSE n’est plus une option pour les structures qui souhaitent s’imposer face à la concurrence. En effet, aujourd’hui la RSE est un argument de recrutement chez les profils expérimentés qui n’hésitent pas à privilégier des structures à fort engagement sociétal à la sécurité de l’emploi.

Auteur(e) :
Alice Forgereau
Responsable communication chez HappyCab x VDC
Profil LinkedIn
Vous avez aimé cet article ou vous l’avez trouvé utile ?
Dîtes-le en un click !
Tu veux le partager ?
0 offres d'emploi disponibles actuellementMontrez-les moi !
Il y a forcément un HappyCab près de chez toi
T'habites où ?
Votre entreprise ou votre cabinet est cool ?
Faites-le savoir !
Inscrivez-vous 
gratuitement sur HappyCab et gagnez dés maintenant en visibilité et en attractivité aux yeux de la plus grande communauté de comptables de France (VDC et ses 120K abonnés) et postez tout de suite vos offres d'emploi en illimité et gratuitement !
Ne ratez aucune HappyNews !Recevez chaque semaine par mail des infos, des astuces et des tutos sur la marque employeur, le management, la qualité de vie au travail ou encore le recrutement en vous inscrivant à notre Happy Newsletter !
Ils recrutent sur HappyCab :
Découvrez-en plus sur votre future team
0 HappyCabs à découvrir
Un HappyCab proche de chez vous ça vous tente ?
Recherchez dès maintenant les cabinets et les entreprises proches de chez vous qui recrutent sur HappyCab
Rechercher
NewsletterNews, bien-être au travail, lifestyle, astuces, tutos, interviews… bref, de la bonne lecture directement dans votre boite mail