/
Satisfaction collaborateur comptable : l’enquête est ouverte !

Satisfaction collaborateur comptable : l’enquête est ouverte !

Que cela soit pour l’engagement, l’humeur au quotidien, l’amélioration de votre marque employeur (mais aussi pour améliorer la satisfaction de vos clients), la mise en place d’une enquête d’engagement permet de vous assurer de la bonne expérience des membres de votre structure

Par Alice Forgereau, le 21/04/2021
73

Aujourd'hui, changer de poste tous les deux-trois ans, c'est devenu normal et le secteur de la compta en connait quelque chose. Si autrefois une certaine sécurité de l'emploi contre de la loyauté envers l'entreprise était le pacte passé entre employeur et collaborateur, ce n’est désormais plus d’actualité. Ainsi l’engagement des collaborateurs est devenu un enjeu de plus en plus important pour les entreprises et les organisations. En effet, tenter de savoir comment vos collaborateurs se portent et ce qu’ils ressentent ne peut être que bénéfique pour la santé de votre cab. 

Comment mettre en place une enquête d’engagement collaborateur dans son cabinet ? 

Voici 6 étapes pour lancer votre enquête d’engagement auprès de vos collaborateurs 🔥 

1 - Présenter l’enquête en interne pour rassurer vos collaborateurs 

Avant de vous lancer, prenez le temps d’expliquer clairement pourquoi vous avez décidé de mener une enquête. En effet, rassurez vos collaborateurs sur l’anonymat des enquêtes car ils ont tendance à être assez sceptiques vis à vis des enquêtes. Souvent, ils doutent que leurs réponses soient réellement anonymes et craignent d’être sanctionnés s’ils répondent avec honnêteté.

Afin d’encourager vos collaborateurs à répondre avec honnêteté et précision présentez l’outil en interne à l’ensemble de vos équipes par mail ou lors d’un événement spécial. Avant de publier votre enquête, envoyez-leur un message pour préciser :

  • l’objectif de l’enquête 
  • qui est invité à participer à l’enquête, qui pourra consulter les résultats 
  • pourquoi l’enquête est anonyme (ou ne l’est pas)
  • la date de la publication des résultats
  • l’impact que pourraient avoir les résultats sur les processus/fonctionnements de l’entreprise.
2 - Identifiez vos besoins internes pour des sondages efficaces 

Vos enquêtes peuvent prendre plusieurs formes, réfléchissez à vos besoins et à vos questions avant de vous lancer dans la création de l’enquête. Les réponses que vous obtiendrez vous apporteront une vision claire du degré de motivation des collaborateurs au quotidien, en plus de mettre en lumière d’éventuelles difficultés ou, mieux encore, des possibilités d’amélioration. 

Notre conseil : Présentez votre questionnaire sous forme d’affirmation (exemple : je suis heureux de travailler ici) et invitez vos collaborateurs à répondre à chacune de ces affirmations en utilisant une échelle de 1 à 5 ou 10 (1 = Pas du tout d’accord ; 5 = Tout à fait d’accord).

3 - Optimiser vos enquêtes salariés avec un format adapté 

Favoriser les formats courts et des enquêtes salariés régulières. En effet, plus vos enquêtes sont courtes, meilleur sera votre taux de réponse. Variez les questions d’une enquête à l’autre. Personnalisez vos enquêtes, l’engagement ne sera que plus fort avec des enquêtes où ils se sentent concernés et écoutés.

4 - Varier la typologie des questions pour engager vos salariés 

Afin d’engager vos salariés dans les enquêtes que vous lancez, variez la typologie des questions avec des questions ouvertes, des classements, des votes, des vrai / faux. Petite astuce Jubiwee : mettre les questions qualitatives en fin de questionnaire et ne pas trop en abuser.

5 - Partagez les résultats des enquêtes avec vos collaborateurs

Le partage des résultats est important. Assurez-vous de résumer les principaux points clés et sujets soulevés. Via un forum numérique ou en organisant des entretiens individuels, invitez les collaborateurs à partager leurs commentaires ou réactions. Il est également indispensable de leur présenter les prochaines étapes prévues et de leur expliquer comment vous comptez relever les principaux défis soulevés. Sans cette étape, les collaborateurs risquent de croire que l’enquête était inutile et cela pourrait même les décourager et les démotiver.

6 - Menez des sondages à la juste fréquence

L’idéal est de diffuser des enquêtes régulièrement sans toutefois saturer vos collaborateurs. En effet, vous devez à tout prix éviter de lasser vos équipes ! Jacob Morgan, contributeur chez Forbes et auteur du livre « L’Avenir du travail », conseille d’organiser des enquêtes une fois tous les six mois. En effet, lancez de nouvelles initiatives pour améliorer l’expérience salarié et la vie d’équipe régulièrement. Cependant, il n’existe pas de règle universelle valable pour toutes les structures.

Vos collaborateurs sont les premiers à connaître leur degré d’implication et de performance dans la structure. Alors pour améliorer le bien-être au travail, la productivité et l’investissement général de vos collaborateurs l’enquête sur l'engagement est l’idéale.

Alice Forgereau
Responsable communication chez HappyCab x VDC
Profil LinkedIn