/
Take your dog to work : autorisez vos collaborateurs à être accompagnés !

Take your dog to work : autorisez vos collaborateurs à être accompagnés !

Travailler avec des animaux de compagnie au bureau est loin d'être une idée saugrenue

Par Alice Forgereau, le 22/02/2021
98

Si en France la tendance arrive doucement mais sûrement, aux États-Unis, la présence de chiens au bureau ne date pas d'hier. Même si la plupart des personnes aiment travailler en compagnie d'un animal, ce n'est pas le cas de tout le monde (peur, allergie, etc) et vous devrez bien évidemment consulter chaque équipe afin de voir si la majorité est d'accord pour accueillir un animal. Une fois ces questions tranchées et les animaux acceptés, vous devrez définir des règles : le nombre d'animaux au sein de chaque équipe, les espèces permises, etc. Adoptez une politique claire, notamment en ce qui concerne les responsabilités en termes de dommages.

Mais l'animal au cab est-il un "collaborateur" utile ?

Dans l’hexagone seules les structures dans les secteurs de l'administration et de l'alimentaire interdisent les animaux dans les locaux. Il n'y a pas de loi à proprement parler qui régit cette disposition. Ainsi chaque employeur peut donc décider ou non d'adopter cette pratique et de l’autoriser dans son règlement intérieur. Cependant, si vous n'êtes pas propriétaire du lieu, il vous faudra demander l'autorisation avant d'appliquer une quelconque mesure.

 


La thérapie par les animaux

Depuis le XIXème siècle, les animaux de compagnie sont utilisés à des fins thérapeutiques. Les institutions de soin ont recours aux animaux (chiens, chats, chevaux, oiseaux) pour apaiser malades mentaux ou personnes traumatisées. Mais c’est à Boris Levinson, un psychiatre new-yorkais, que l’on attribue la création de la zoothérapie. Les bénéfices de la proximité d’un animal sur le bien- être sont donc avérés !

Au bureau, loin de résoudre tous les problèmes, ils semblent apporter une touche de bonne humeur toujours bienvenue. D’après une étude menée par l’animalerie Wamiz, les chiens sont (sans surprise) les animaux les plus sollicités à 74%, on s’en doutait un peu : « le chien est le meilleur ami de l’homme ». Les chats parviennent néanmoins à tirer leurs épingles du jeu avec 42% de sollicitations. Quant aux oiseaux, poissons et rongeurs, ils attirent 15% des sondés.

Cette nouvelle tendance a de nombreux bénéfices et les grandes sociétés en ont pris bonne note :

-L'entreprise Purina, entité du groupe Nestlé, a fait des animaux en entreprise un véritable combat : la campagne "Pets at Work" (animaux domestiques au bureau), lancée en 2018, encourage les autres sociétés à autoriser la présence d'un animal.

-Les employés japonais de Ferray corporation, eux, travaillent leur chat sur les genoux, en vertu de la "ronron thérapie", qui diminuerait le stress

-Si les chiens ont la part belle, d’autres entreprises misent sur l’originalité : c’est le cas de l’agence de publicité BETC qui accueille des ruches sur son toit, afin d’offrir à ses collaborateurs des pots de miel « made in Pantin ».

Par contre, laissez donc les lapins à la maison (surtout "crétins" !) : ils risqueraient de ronger le moindre câble qui traîne et de compromettre quelque peu votre productivité…😅

 

Lire aussi : 

 

 


Contribuer au bonheur au travail

Les résultats de l’étude Wamiz sont sans appel : la présence d'un chien ou d'un chat sur son lieu de travail a des effets bénéfiques sur les salariés. Les entreprises ayant adopté cette pratique ont vu le taux d'absentéisme ainsi que le niveau de stress (60% des sondés) de leurs collaborateurs diminuer. Certaines professions sont soumises à de fortes pressions et le fait de pouvoir se détendre quelques instants avec un compagnon à 4 pattes permet aux collaborateurs de se décharger un peu du stress plus ou moins intense qu'ils subissent. Notamment en période fiscale !

Par ailleurs, le propriétaire d'un animal qui ne laisse plus son chien ou son chat seul à la maison et peut l'emmener avec lui au bureau ressentira moins de culpabilité. Chez les animaux comme chez les humains, en particulier chez le chien, le sentiment de solitude peut provoquer des troubles d’anxiété. Enfin venir au cab avec son fidèle compagnon, permet donc un meilleur équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

 


Améliorer la productivité des salariés, mais pas seulement !

Quand on sait que la fidélisation et la motivation des employés en entreprise sont à l'heure actuelle un véritable enjeu RH, laisser un chien accompagner son maître au travail s'avère être un concept qui mérite réflexion. Les impacts positifs font boule de neige. Un animal de compagnie dans les locaux encourage nécessairement les échanges entre collègues de travail et favorise une bonne entente au sein de chaque équipe. Cette meilleure communication entre collaborateurs permet également d'augmenter la confiance dans la structure. Fait non négligeable et indispensable, cette ambiance globale a  pour conséquence une productivité accrue des équipes de travail car apaisées. Enfin, ces bonnes conditions de travail donneront envie à vos collaborateurs  de rester dans votre cabinet.

Un animal contribue également à la culture marketing de votre entreprise, à la promotion de votre marque employeur. En effet, vous pourrez faire du chien ou du chat d'un employé la mascotte de votre société et vous servir de son image pour alimenter vos réseaux sociaux et votre site web. Cela permet de montrer aux clients, prospects mais aussi aux futurs collaborateurs que la vie à l'intérieur de vos bureaux est agréable. En effet, qui n'aurait pas envie, en particulier les jeunes talents, de rejoindre votre structure !

 


La présence de nos amis à 4 pattes dans nos bureaux n'est pas seulement figurative, elle est aussi utile ! En effet la présence d’un animal se révèle dynamisante, réconfortante et apaisante.

Alice Forgereau
Responsable communication chez HappyCab x VDC
Profil LinkedIn
Comptabilité
Take your dog to work
Bien être au travail